UZH-Logo

Maintenance Infos

Voyages dans le temps et dans l’espace d’un mot marin : batture. Ce qu’en dévoilent les mises en relief métalinguistiques dans les grands corpus


Wissner, I (2014). Voyages dans le temps et dans l’espace d’un mot marin : batture. Ce qu’en dévoilent les mises en relief métalinguistiques dans les grands corpus. In: IVe Congrès Mondial de Linguistique Française (Berlin, 19-23 juillet 2014) (collection des Congrès Mondiaux de Linguistique Française / SHS Web of Conferences VIII), Les Ulis (Essonne, France), 19 July 2014 - 23 July 2014, 157-175.

Abstract

En linguistique variationnelle contemporaine, les chercheurs disposent de nombreux corpus qui ont été préparés au sein de la francophonie au cours des dernières décennies. Pour appuyer la description du français sur une analyse de réalisations effectives de la langue, il s’agit d’outils puissants s’ils sont utilisés avec précaution. Qu’en est-il de leur apport effectif pour décrire les dimensions variationnelles du français moderne dans une optique panfrancophone? En quelle mesure les dispositifs métalinguistiques auxquels ils donnent accès contribuent-ils à cerner les unités de la langue avec leurs caractéristiques sémantiques, géolinguistiques et historiques? Pour répondre à ces questions, le présent travail croise les méthodes de l’approche différentielle et de l’analyse de corpus pour retracer le trajet historico-variétal d’un type lexical qui est partagé entre le grand Ouest et plusieurs variétés de français en Amérique du Nord: « batture » (s.f.). La description s’appuie autant sur la lexicographie générale et spécialisée (notamment différentielle) que sur des ensembles textuels, en ciblant les plus grands corpus du français contemporain qui permettent des requêtes lexicales, et qui sont rendus accessibles en ligne. Si l’étude de cas confirme que les outils dictionnairiques et textuels sont véritablement complémentaires, elle montre aussi que le dépouillement de corpus est fondamental : ils fournissent d’importants renseignements sémantiques, chronologiques et, avant tout, géolinguistiques. Les dispositifs métalinguistiques qu’ils contiennent, relativement rares, sont quant à eux importants pour cibler le sémantisme du type lexical surtout. Pour cerner sa localisation et l’époque d’emploi ou encore des aspects connotatifs, des passages discursifs ordinaires apportent toutefois eux aussi des renseignements précieux. C’est la confrontation des données lexicographiques et textuelles, métalinguistiques et ordinaires, contemporaines et anciennes, qui permet de retracer le voyage du diatopisme « batture », à l’origine un terme du vocabulaire des marins, sans doute formé en moyen français tardif dans le grand Ouest de la France. Suite à divers glissements de sens, il connaît en français moderne plusieurs emplois techniques et usuels, notamment en Amérique du Nord. Ayant suivi les grandes voies d’eau outre-mer, le type lexical a pu se répandre au Canada (au Québec et autour des Grands Lacs surtout), mais aussi vers plusieurs régions aux États-Unis, pour s’établir dans l’usage contemporain non seulement au Canada, mais aussi en Acadie et en Louisiane.

En linguistique variationnelle contemporaine, les chercheurs disposent de nombreux corpus qui ont été préparés au sein de la francophonie au cours des dernières décennies. Pour appuyer la description du français sur une analyse de réalisations effectives de la langue, il s’agit d’outils puissants s’ils sont utilisés avec précaution. Qu’en est-il de leur apport effectif pour décrire les dimensions variationnelles du français moderne dans une optique panfrancophone? En quelle mesure les dispositifs métalinguistiques auxquels ils donnent accès contribuent-ils à cerner les unités de la langue avec leurs caractéristiques sémantiques, géolinguistiques et historiques? Pour répondre à ces questions, le présent travail croise les méthodes de l’approche différentielle et de l’analyse de corpus pour retracer le trajet historico-variétal d’un type lexical qui est partagé entre le grand Ouest et plusieurs variétés de français en Amérique du Nord: « batture » (s.f.). La description s’appuie autant sur la lexicographie générale et spécialisée (notamment différentielle) que sur des ensembles textuels, en ciblant les plus grands corpus du français contemporain qui permettent des requêtes lexicales, et qui sont rendus accessibles en ligne. Si l’étude de cas confirme que les outils dictionnairiques et textuels sont véritablement complémentaires, elle montre aussi que le dépouillement de corpus est fondamental : ils fournissent d’importants renseignements sémantiques, chronologiques et, avant tout, géolinguistiques. Les dispositifs métalinguistiques qu’ils contiennent, relativement rares, sont quant à eux importants pour cibler le sémantisme du type lexical surtout. Pour cerner sa localisation et l’époque d’emploi ou encore des aspects connotatifs, des passages discursifs ordinaires apportent toutefois eux aussi des renseignements précieux. C’est la confrontation des données lexicographiques et textuelles, métalinguistiques et ordinaires, contemporaines et anciennes, qui permet de retracer le voyage du diatopisme « batture », à l’origine un terme du vocabulaire des marins, sans doute formé en moyen français tardif dans le grand Ouest de la France. Suite à divers glissements de sens, il connaît en français moderne plusieurs emplois techniques et usuels, notamment en Amérique du Nord. Ayant suivi les grandes voies d’eau outre-mer, le type lexical a pu se répandre au Canada (au Québec et autour des Grands Lacs surtout), mais aussi vers plusieurs régions aux États-Unis, pour s’établir dans l’usage contemporain non seulement au Canada, mais aussi en Acadie et en Louisiane.

Altmetrics

Downloads

9 downloads since deposited on 13 Feb 2015
4 downloads since 12 months
Detailed statistics

Additional indexing

Item Type:Conference or Workshop Item (Speech), not refereed, original work
Communities & Collections:06 Faculty of Arts > Institute of Romance Studies
Dewey Decimal Classification:800 Literature, rhetoric & criticism
470 Latin & Italic languages
410 Linguistics
440 French & related languages
460 Spanish & Portuguese languages
450 Italian, Romanian & related languages
Language:French
Event End Date:23 July 2014
Deposited On:13 Feb 2015 14:30
Last Modified:05 Apr 2016 19:01
Publisher:EDP Sciences / Institut de Linguistique Française (ILF)
Publisher DOI:https://doi.org/10.1051/shsconf/20140801308
Related URLs:http://www.linguistiquefrancaise.org
Permanent URL: https://doi.org/10.5167/uzh-107991

Download

[img]
Preview
Filetype: PDF
Size: 366kB
View at publisher

TrendTerms

TrendTerms displays relevant terms of the abstract of this publication and related documents on a map. The terms and their relations were extracted from ZORA using word statistics. Their timelines are taken from ZORA as well. The bubble size of a term is proportional to the number of documents where the term occurs. Red, orange, yellow and green colors are used for terms that occur in the current document; red indicates high interlinkedness of a term with other terms, orange, yellow and green decreasing interlinkedness. Blue is used for terms that have a relation with the terms in this document, but occur in other documents.
You can navigate and zoom the map. Mouse-hovering a term displays its timeline, clicking it yields the associated documents.

Author Collaborations