Header

UZH-Logo

Maintenance Infos

Œdipe et le Chérubin: Les sphinx levantins, cypriotes et grecs comme gardiens d'Immortalité


Petit, Thierry (2011). Œdipe et le Chérubin: Les sphinx levantins, cypriotes et grecs comme gardiens d'Immortalité. Fribourg / Göttingen: Academic Press / Vandenhoeck & Ruprecht.

Abstract

L'ouvrage entend démontrer la filiation iconographique et fonctionnelle entre les sphinx levantin («kerub»), cypriote et grec. Dans les textes bibliques et dans l’iconographique du Proche-Orient, il est chargé de garder l’Arbre de la Vie, métaphore pour la vie éternelle. C'est la divinité tutélaire (en l’occurrence une déesse, sauf dans le royaume de Juda) qui garantit cette Survie dans l’Au-delà, en particulier au (Dieu-)Roi. Il en va de même à Chypre où une étude contextuelle montre que la Grande Déesse joue le même rôle à l’égard des dynasties locales. Dans les deux cas, le sphinx est une créature au service de la divinité qui assure le passage vers l’Arbre de la Vie ou, au contraire, dans quelques cas spécifiques, en interdit l’accès. En partant de la célèbre représentation sur la coupe du Vatican, une étude détaillée des différentes formes que peut prendre cette créature en Grèce (où elle reçoit le nom de «sphinx») montre qu’elle assure les mêmes fonctions: d’abord dans la peinture de vases, où elle apparaît le plus souvent sous la forme «héraldique»; mais aussi quand elle coiffe les stèles funéraires, ou quand elle est juchée sur une colonne: dans ces deux cas, les volutes ou les palmettes qu’elle domine sont une synecdoque de l’Arbre de la Vie. Il en va de même des représentations de type «œdipéen» (un ou plusieurs hommes face à un sphinx). Ces scènes, souvent découvertes dans un contexte funéraire, ont en réalité une portée eschatologique. Plusieurs indices montrent une transmission de ces croyances d’Orient (y compris l’Egypte) vers l’Egée, où elles seront reçues dans le domaine «orphique» et dionysiaque en particulier.

Abstract

L'ouvrage entend démontrer la filiation iconographique et fonctionnelle entre les sphinx levantin («kerub»), cypriote et grec. Dans les textes bibliques et dans l’iconographique du Proche-Orient, il est chargé de garder l’Arbre de la Vie, métaphore pour la vie éternelle. C'est la divinité tutélaire (en l’occurrence une déesse, sauf dans le royaume de Juda) qui garantit cette Survie dans l’Au-delà, en particulier au (Dieu-)Roi. Il en va de même à Chypre où une étude contextuelle montre que la Grande Déesse joue le même rôle à l’égard des dynasties locales. Dans les deux cas, le sphinx est une créature au service de la divinité qui assure le passage vers l’Arbre de la Vie ou, au contraire, dans quelques cas spécifiques, en interdit l’accès. En partant de la célèbre représentation sur la coupe du Vatican, une étude détaillée des différentes formes que peut prendre cette créature en Grèce (où elle reçoit le nom de «sphinx») montre qu’elle assure les mêmes fonctions: d’abord dans la peinture de vases, où elle apparaît le plus souvent sous la forme «héraldique»; mais aussi quand elle coiffe les stèles funéraires, ou quand elle est juchée sur une colonne: dans ces deux cas, les volutes ou les palmettes qu’elle domine sont une synecdoque de l’Arbre de la Vie. Il en va de même des représentations de type «œdipéen» (un ou plusieurs hommes face à un sphinx). Ces scènes, souvent découvertes dans un contexte funéraire, ont en réalité une portée eschatologique. Plusieurs indices montrent une transmission de ces croyances d’Orient (y compris l’Egypte) vers l’Egée, où elles seront reçues dans le domaine «orphique» et dionysiaque en particulier.

Statistics

Altmetrics

Downloads

82 downloads since deposited on 20 Jun 2017
82 downloads since 12 months
Detailed statistics

Additional indexing

Item Type:Monograph
Communities & Collections:Special Collections > Orbis Biblicus et Orientalis
Dewey Decimal Classification:200 Religion
290 Other religions
930 History of ancient world (to ca. 499)
Language:French
Date:2011
Deposited On:20 Jun 2017 12:23
Last Modified:20 Jun 2017 12:23
Publisher:Academic Press / Vandenhoeck & Ruprecht
Series Name:Orbis Biblicus et Orientalis
Volume:248
Number of Pages:381
ISBN:978-3-7278-1692-5
Related URLs:http://www.zora.uzh.ch/54117/

Download

Download PDF  'Œdipe et le Chérubin: Les sphinx levantins, cypriotes et grecs comme gardiens d'Immortalité'.
Preview
Content: Published Version
Language: French
Filetype: PDF
Size: 6MB