Header

UZH-Logo

Maintenance Infos

Nouvelles données sur la paléobiogéographie des genres Septimaniceras Fauré, 2002 et Crassiceras Merla, 1932 (Ammonitina) du Toarcien moyen


Jattiot, Romain; Rulleau, Louis; Latutrie, Benjamin (2017). Nouvelles données sur la paléobiogéographie des genres Septimaniceras Fauré, 2002 et Crassiceras Merla, 1932 (Ammonitina) du Toarcien moyen. Revue de Paléobiologie, 36(1):169-177.

Abstract

Depuis sa première description, le genre Septimaniceras Fauré, 2002 a été systématiquement considéré comme un genre endémique, avec une répartition géographique limitée à la région des Causses et du Languedoc (France, province nord-ouest européenne). De même, l’espèce Crassiceras bayani (Dumortier, 1874), d’affinités méditerranéennes, était interprétée comme une forme spécifiquement nord-ouest européenne cantonnée au sud-est de la France, et ne dépassant pas la région lyonnaise en latitude nord. Nous décrivons ici les présences inédites des espèces Septimaniceras pseudoyoungi (Guex, 1972) et Crassiceras bayani dans la sous-zone à Variabilis (Toarcien moyen) de la région de Thouars (ouest de la France). En conséquence, nous étendons considérablement la répartition géogra-phique de ces taxons. Au vu de ces nouvelles données, il est probable que le genre Septimaniceras ait été endémique du sud-est de la France dans la partie supérieure de la sous-zone à Bifrons puis ait étendu son aire de distribution jusqu’à la région de Thouars à la base de la zone à Variabilis. La dispersion longitudinale de cette espèce endémique coïncide avec le renouvellement faunique et la chute de diversité observés entre les zones à Bifrons et Variabilis (extinction Bifrons-Variabilis) dans la province NO européenne.

Abstract

Depuis sa première description, le genre Septimaniceras Fauré, 2002 a été systématiquement considéré comme un genre endémique, avec une répartition géographique limitée à la région des Causses et du Languedoc (France, province nord-ouest européenne). De même, l’espèce Crassiceras bayani (Dumortier, 1874), d’affinités méditerranéennes, était interprétée comme une forme spécifiquement nord-ouest européenne cantonnée au sud-est de la France, et ne dépassant pas la région lyonnaise en latitude nord. Nous décrivons ici les présences inédites des espèces Septimaniceras pseudoyoungi (Guex, 1972) et Crassiceras bayani dans la sous-zone à Variabilis (Toarcien moyen) de la région de Thouars (ouest de la France). En conséquence, nous étendons considérablement la répartition géogra-phique de ces taxons. Au vu de ces nouvelles données, il est probable que le genre Septimaniceras ait été endémique du sud-est de la France dans la partie supérieure de la sous-zone à Bifrons puis ait étendu son aire de distribution jusqu’à la région de Thouars à la base de la zone à Variabilis. La dispersion longitudinale de cette espèce endémique coïncide avec le renouvellement faunique et la chute de diversité observés entre les zones à Bifrons et Variabilis (extinction Bifrons-Variabilis) dans la province NO européenne.

Statistics

Altmetrics

Downloads

2 downloads since deposited on 05 Sep 2017
2 downloads since 12 months
Detailed statistics

Additional indexing

Item Type:Journal Article, refereed, original work
Communities & Collections:07 Faculty of Science > Paleontological Institute and Museum
Dewey Decimal Classification:560 Fossils & prehistoric life
Language:French
Date:March 2017
Deposited On:05 Sep 2017 13:53
Last Modified:05 Sep 2017 13:56
Publisher:Museum d'histoire naturelle de la Ville de Geneve
ISSN:0253-6730
Free access at:Publisher DOI. An embargo period may apply.
Publisher DOI:https://doi.org/10.5281/zenodo.814109

Download

Preview Icon on Download
Preview
Content: Published Version
Filetype: PDF
Size: 1MB
View at publisher