Header

UZH-Logo

Maintenance Infos

Ariane et Barbe-Bleue de Maeterlinck et l’apport symboliste


Zöllner, R (2013). Ariane et Barbe-Bleue de Maeterlinck et l’apport symboliste. Fabula, 54(1-2):46-60.

Abstract

Maurice Maeterlinck oriente la tradition de Barbe-Bleue dans plusieurs directions inédites : il la rattache à d’autres mythèmes, surtout en la combinant avec la figure d’Ariane ; et il adapte des éléments traditionnels (les premières femmes ne sont pas mortes mais prisonnières) ou en développe d’autres à la lueur de l’esthétique symboliste (couleurs, portes et pierreries). La curiosité féminine que réprouve Perrault avec un clin d’oeil, devient une véritable quête du savoir. Ariane et Barbe-Bleue est régi par une structure binaire : une double délivrance est précédée de deux transgressions. Comme le symbolisent les deux clés, la pièce montre le caractère multifacétique du masculin et du féminin : une Ariane femme forte, progressiste, contraste avec les autres femmes anxieuses et faibles. Barbe-Bleue, sans barbe et captif à la fin, l’emporte dans la mesure où il arrive à retenir les premières femmes. La pièce de Maeterlinck peut être considérée comme une oeuvre clé qui ouvre la voie aux adaptations modernes du XXe siècle.

Abstract

Maurice Maeterlinck oriente la tradition de Barbe-Bleue dans plusieurs directions inédites : il la rattache à d’autres mythèmes, surtout en la combinant avec la figure d’Ariane ; et il adapte des éléments traditionnels (les premières femmes ne sont pas mortes mais prisonnières) ou en développe d’autres à la lueur de l’esthétique symboliste (couleurs, portes et pierreries). La curiosité féminine que réprouve Perrault avec un clin d’oeil, devient une véritable quête du savoir. Ariane et Barbe-Bleue est régi par une structure binaire : une double délivrance est précédée de deux transgressions. Comme le symbolisent les deux clés, la pièce montre le caractère multifacétique du masculin et du féminin : une Ariane femme forte, progressiste, contraste avec les autres femmes anxieuses et faibles. Barbe-Bleue, sans barbe et captif à la fin, l’emporte dans la mesure où il arrive à retenir les premières femmes. La pièce de Maeterlinck peut être considérée comme une oeuvre clé qui ouvre la voie aux adaptations modernes du XXe siècle.

Statistics

Citations

Dimensions.ai Metrics

Altmetrics

Downloads

90 downloads since deposited on 20 Dec 2013
13 downloads since 12 months
Detailed statistics

Additional indexing

Item Type:Journal Article, refereed, original work
Communities & Collections:06 Faculty of Arts > Institute of Romance Studies
Dewey Decimal Classification:800 Literature, rhetoric & criticism
470 Latin & Italic languages
410 Linguistics
440 French & related languages
460 Spanish & Portuguese languages
450 Italian, Romanian & related languages
Language:French
Date:2013
Deposited On:20 Dec 2013 08:53
Last Modified:16 Feb 2018 18:40
Publisher:De Gruyter
ISSN:0014-6242
OA Status:Green
Publisher DOI:https://doi.org/10.1515/fabula-2013-0005
Related URLs:https://www.recherche-portal.ch/zbz/action/display.do?fn=display&vid=ZAD&doc=ebi01_prod000987634 (Library Catalogue)

Download

Download PDF  'Ariane et Barbe-Bleue de Maeterlinck et l’apport symboliste'.
Preview
Content: Published Version
Filetype: PDF
Size: 159kB
View at publisher